> Tai chi quan


Le Tai chi chuan est un art martial de mouvement du corps et des énergies multiples.
Ses bénéfices sont nombreux, mais le plus important est la « mise en conscience » du mouvement et de la sensation qu'il éveille. Le processus d'attention et de concentration associé au relâchement induisent un processus de transformation intérieure. Le tai chi quan est une recherche vers l'unité du corps et de l'esprit. L'effet sur le corps se situe au niveau du développement de la souplesse, de la fluidité, de la stimulation des énergies.

La pratique régulière, du Tai chi chuan, est une lente alchimie qui transforme le corps (Xing) la pensée et l'esprit (Shen). Peu à peu, les sensations s'affinent, la chaleur apparaît, les articulations se relâchent, les souffles se mettent en mouvement, le mental s'apaise et l'esprit s'emplit. Alors, la perception de l'environnement s'intensifie, l'attention se développe et la sensibilité s'affine. La respiration rythme les flux du corps et de la pensée qui coulent comme un fleuve puissant, souple et régulier.


DICIPLINES ET ECOLES PRATIQUEES DANS L’ASSOCIATION

> Style YANG traditionnelle
- Forme en 108 mouvements de l'école Yang Chen Fu
La forme de tai chi chuan la plus répandue dans le monde attribuée au père Yang Chen Fu. Il modifia la forme originelle de son grand père (yang Lu Chan) supprimant les mouvements difficiles de façon à rendre le Tai Ji Quan accessible à tous les âges renforçant la vitalité de chacun, idéal pour commencer l’étude de cette discipline.
  

> Style YANG encien
- La forme ancienne
de l'école Yang Lu Chen. (ELEVES AVANCES)

Découvrez cette magnifique forme du célèbre Yang Lu Chan dit « Yang l’invincible ». Forme lente ponctuée de « fajing » ou d’explosions. Cette forme se situe entre le style yang moderne de Yang Chan Fu et le style Chen beaucoup plus dynamique. Cette forme s’adresse aux élèves avancés.


> Ecole de Yang Chao Hou :
- Pao Chui ou formes dites de « boulets de canon » :
Deux formes à apprendre de 45 mouvements chacune, ponctuées de « fajing » (explosions).

- Grand san shou

Enchaînement à deux partenaires reprenant les deux formes Pao Chui.
S’exécute lentement ou rapidement.


-
Douze Cercles Energétiques ou « Bottes Secrètes » :

12 enchaînements très courts qui s’exécutent à vitesse lente pour l’aspect énergétiques (liens avec les méridiens d’acupuncture) ou rapide pour le combat.

- Tui shou ( Pousser les Mains )
Pour ceux qui voudraient maîtriser l’art interne chinois du tai-chi-chuan, il est esentiel d’apprendre à controler l’exercice des «main qui poussent». Cet exercice est connu sous le nom de «Tui Shou» en chinois, et il constitue la base de la pratique du tai-chi-chuan. L’exercice de «Tui Shou» permet aux pratiquants de connaître la subtilité de chacune des techniques du tai-chi-chuan...
Le tui-shou se pratique avec un patenaire sous forme d'applications martialles.

> formes YANG modernes armes :
- Taïji du bâton
- Taïji de l'éventail forme yang
-Taiji épée Style Yang

 

 

 

2007 © Berrichi said

 
-